POST RÉCENTS : 

Please reload

PAR CATEGORIES : 

PAR TAGS : 

Bonne pratique par ROCHE

Le don de jours de repos entre collaborateurs par Roche SAS

 

 Présentation de l’entreprise

Secteur d’activité : Industrie pharmaceutiqueEffectifs France/monde: 1 100 en France et 80 000 dans le monde

Implantation géographique : 16 sites R&D et 26 sites de production dans le monde

 

Contexte

Roche, engagé dans la lutte contre la maladie a toujours eu la volonté de développer une politique de responsabilité sociale ; en témoigne, en 2014, l’engagement de Roche France au sein de l’association Cancer@Work par la signature de la charte et d’une convention de mécénat pour intégrer un programme expérimental, le programme « Pionniers ». Ainsi Roche montre sa volonté d’accompagner dans leur parcours professionnel les collaborateurs confrontés au cancer et plus largement aux maladies chroniques.​

Fort de la dynamique enclenchée grâce au partenariat avec Cancer@work, Roche a poursuivi son engagement en mettant en place, en concertation avec les Organisations Syndicales Représentatives, un dispositif innovant de solidarité : permettre le don de jours de repos entre ses collaborateurs. Ce dispositif est déployé depuis le 1er janvier 2016.

 

Présentation de l’action

Tout collaborateur Roche (CDI ou CDD sans conditions d’ancienneté) peut bénéficier de jours rémunérés pour "Absence accompagnement familial" lorsque, dans certaines situations difficiles, ce dernier aurait besoin de plus de temps pour s’occuper de ses proches, tout en ne subissant pas une trop grande perte de rémunération.​

Ces jours d'absence proviendront de dons anonymes de jours de repos attribués par un ou des collaborateurs à l'occasion de périodes de recueil.​

Le bénéficiaire de ces dons restera anonyme pour les collaborateurs et donateurs.Il pourra renouveler une demande pour bénéficier de ce dispositif si besoin.Dans un esprit de solidarité et dans l’objectif d’accompagner au mieux la mise en œuvre de ce dispositif de cohésion sociale, Roche s’est également engagé avec ses collaborateurs en mettant en place un système d’abondement.

 

A qui s’adresse cette action ?

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’application de la loi Mathys du 10 mai 2014 qui autorise le don de jours de repos au bénéfice d'un autre salarié de l'entreprise et qui assume la charge d'un enfant âgé de moins de vingt ans atteint d'une maladie, d'un handicap ou victime d'un accident d'une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants.

Dans le cadre de cet accord, Roche a souhaité proposer un dispositif à destination de l’ensemble des aidants familiaux. Ce dispositif vise donc les collaborateurs ayant épuisé leurs possibilités d’absence (CP, JRTT,…) et qui ont :

- un enfant de moins de 23 ans à leur charge effective et permanente- un conjoint, un pacsé ou un concubin notoire

- un parent (père ou mère)qui est atteint d'une maladie, d'un handicap ou victime d'un accident d'une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue et des soins contraignants.​

 

La valeur crée

Au-delà de la volonté première de Roche de permettre l’accès à ce dispositif de solidarité, sa mise en place fédère les collaborateurs autour de valeurs humaines indispensables à l’essor d’une véritable dynamique RSE dans la prise en compte de la maladie dans l’entreprise, et favorise leur engagement et leur fierté d’appartenance.​

 

Contact

Pierre Mastrullo

 

Nous avons pu constater que le sujet du cancer et du travail fédère, les énergies et que de nombreuses bonnes pratiques existent sans qu'elles soient partagées ou valorisées.

 

Cancer@Work, veritable place de partage et de co-construction, a à coeur de montrer que des solutions existent, que les pratiques managériales évoluent et ainsi aider les salariés et les dirigeants à mettre en place des actions concrètes en faveur de l'intégration de la maladie en entreprise.

 

Vous êtes un salarié ou une entreprise et vous souhaitez nous faire part de votre expérience ou d'un dispositif innovant Contactez nous.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload